© Nicolas Righetti

Votre don – pour que tous les enfants grandissent en bonne santé

© Nicolas Righetti

Merci de ne pas oublier les enfants de Bethléem.

D’innombrables familles sont privées de revenus à cause du coronavirus. « De plus en plus de parents désespérés se tournent vers nous pour obtenir de l’aide – comme la famille de Hala. » Voilà ce que rapporte la Dre Hiyam Marzouqa, médecin-cheffe de l’Hôpital de l’Enfance Bethléem depuis de nombreuses années. 

Votre don de Noël en faveur des enfants de Bethléem

Avec la crise du coronavirus, les enfants de Bethléem ont plus que jamais besoin de notre aide. Merci de soutenir la
collecte de Noël par votre contribution.

Mgr Felix Gmür,
Protecteur de l’Hôpital de l’Enfance Bethléem 

© Nicolas Righetti

Être là pour les enfants, c’est ce que l’amour du prochain nous commande

Zum Beispiel für Hala, 4. Seit ihrer Geburt ist sie immer wieder im Kinderspital. Sie leidet an einer chronischen Infektion und braucht regelmässige Pflege. Aber der kleine Arbeiterlohn des Vater reicht nicht aus. Hier springt unser Sozialdienst ein. Dank Spenden aus der Schweiz. Damit auch Hala eine Chance hat. 

Partager

Aidez-nous et soutenez les enfants de Bethléem : partagez cet appel sur vos réseaux sociaux ou par e-mail. Un grand merci d’avance !

© Copyright 2021 Secours aux Enfants Bethléem

Protection des données | Impressum | Contact

Notre collecte de Noël pour l’hôpital pédiatrique de Bethléem

Sauvez la vie d’enfants à Bethléem

Mit 50'000 pädiatrischen Behandlungen gehört das Caritas Baby Hospital zu den tragenden Säulen des palästinensischen Gesundheitssystems.

Nous n’yarriverons pas seuls !

La médecin-cheffe Dre Hiyam Marzouqa a besoin de notre aide : le coronavirus complique beaucoup le travail du seul hôpital pédiatrique de Palestine.

«Nous n’abandonnerons pas les enfants. Mais nous n’y arriverons pas seuls», nous écrit-elle.

Votre don de Noël en faveur de Bethléem

« Le coronavirus jette une ombre sur les fêtes de Noël. Les enfants de Bethléem ont besoin de votre aide. Merci de tout cœur pour votre soutien à la collecte de Noël en cette période difficile. »

Mgr Felix Gmür, président de la Conférence des évêques suisses 

Le coronavirus frappe très durement Bethléem

La population de Bethléem vit dans les conditions les plus difficiles. A cause du coronavirus, il n’y a plus de touristes. La pauvreté augmente. Toujours plus de gens ont à peine les moyens de se nourrir. De nombreux parents ne peuvent plus payer les soins médicaux de leurs enfants malades. C’est donc l’hôpital qui supporte ces coûts.

Un lieu d’espoir

Le seul hôpital pédiatrique de Palestine a pour tâche de sauver des vies : les médecins et le personnel infirmier sur place prennent chaque année encharge les quelque 50 000 enfants qui ont un besoin urgent de soins.

Être là pour les enfants, c’est ce que
l’amour du prochain nous commande

Avec votre aide, les médecins et le personnel infirmier de l’hôpital pédiatrique de Bethléem peuvent continuer à soigner tous les enfants. Ils s’engagent pour les petites patientes et petits patients, même lorsque les temps sont difficiles. Mais les soins médicaux coûtent cher : nous dépendons de votre soutien.

Dons

Nous avons besoin de vous pour que les enfants malades et leurs familles puissent compter sur une médecine qui sauve des vies. Merci de faire un don en faveur des enfants de Bethléem.  

Collecte de Noël

Beaucoup de célébrations sont annulées à cause du coronavirus. Une partie de la collecte de Noël, vitale pour l’activité de l’hôpital pédiatrique, fera défaut. Merci de nous aider à la combler.

Partager

Aidez-nous et soutenez les enfants de Bethléem : partagez cet appel sur vos réseaux sociaux ou par e-mail. Un grand merci d’avance !

Oui, je fais un don

Commander un bulletin de versement

Faire un don en ligne